Château Montjouan


Vue aérienne du Château Montjouan (2006)

Repères historiques

"La tradition locale rapporte que Pey Berland (1375, 1380 - 1458) lorsqu'il fut curé de Bouliac de 1413 à 1427 habitait cet endroit. Le chapitre de Saint-André de Bordeaux était titulaire de la cure de bouliac et Pey Berland y fut nommé alors qu'il était chanoine de la cathédrale. Les biographes de Pey Berland nous apprennent, citant l'abbé Baurein et les Archives Historiques de la Gironde, que sa famille possédait un bien au pied des collines de Bouliac et qu'il acheta un bourdieu avec des vines à côté de l'église.

L W. Ravenez cite l'abbé Baurein qui avait vu Le livre de raison de Pey Berland ; ce document, perdu pendant la Révolution, précisait :"...de même, j'ai acheté à amanieu de Broglio un bourdieu avec son vignoble dans cette paroisse de Bouliac, près de l'église, dans un lieu appelé à "Casau Johan", pour fonder une messe, le lundi, dans l'église de Bouliac." Dans son testament, Pey Berland reparle de l'achat de ce bourdieu.

Dans le courant du XVIIIème siècle, un bourdieu appelé " Michaud" fut acquis par J. Médous, négociant à Bordeaux, qui l'échangea avec A. Vialle, architecte, contre une maison rue Bouquière. Dans le partage des biens de A. Vialle, ce bourdieu échut à Claude Vialle, qui le revendit à son frère aîné Etienne qui le possédait en 1787.

A une date indéterminée, ce bien fut acquis par J. -L. Villatte , négociant à Bordeaux ; sous le Premier Empire, il tomba en faillite et ses biens furent saisis. A ce moment, la maison de maître se composait "d'un rez-de-chaussée où un corridor, prolongé vers le midy par un vestibule, distribuait quatre pièces ; un escalier, en bois, menait au premier étage, composé de deux chambres à trois croisées, donnant au nord-ouest et au sud-est, séparées par un corridor, mettant en communication deux greniers plancheyés, à l'est et à l'ouest.

Murs de moellons, couvertures en tuiles creuses, avec génoise couverte d'ardoises, dimensions : 15 mètres sur 10, avec un petit perron au midy. Les  chais et cuvier et le logement du paysan s'étendaient au bord de la route. A l'angle nord-ouest du domaine se trouvait la maison du prix-faiteur, appelée "Montjouan", bordée, au nord, par le chemin de Montjouan. La maison avait une cour sur le midy, et un jardin au travers duquel une allée d'agrément menait à une charmille, entourant un verger de 16 ares, à l'est et à l'ouest.

L'adjudicataire fut G. Brousse qui mourut en 1831. De cette date jusqu'à 1866, le domaine changea cinq fois de propriétaire. En 1866, il fut acquis par J. Hugla, entrepreneur qui fut maire de Bouliac. En 1892, ses héritiers cèdent Montjouan à Louis-Alfred Maître, architecte , 11 rue Saint-Etienne , à Bordeaux. Il était voisin de Jean Valleton qui habitait la "Maison du chat" sur le côté pair de la même rue.

Au cours de toutes ces mutations de propriété, la consistance du domaine n'a pas changé; la maison n'est jamais décrite, sauf dans l'inventaire des meubles de J. Hugla, en 1891  on remarque alors que les pavillons latéraux étaient construits, et qu'il y avait de nombreuses chambres au premier étage.

Au milieu du vingtième siècle, une terrasse a été ajoutée sur la moitié est de la façade sud, au rez-de-chaussée. Les propriétaires actuels ont restauré la maison du régisseur et les bâtiments d'exploitation.

...A l'ouest de la cour, s'élèvent chai et cuvier, au sud, la maison de maître, et à l'est, la maison du régisseur, avec une serre accolée à son mur-pignon sud. Cette disposition était déjà celle du cadastre de 1824.

...La maison du prix-faiteur appelée Montjouan existe toujours, elle comporte trois pièces en enfilade, et une belle corniche couronne son élévation sud ; côs ouest et nord sont appuyés sur le mur de clôture.

...Il faudrait approfondir les recherches pour savoir si ce bourdieu est bien celui que Pey Berland avait acheté.

La maison de maître " à Michaud" semblerait avoir été au XVIIIème siècle une chartreuse avec pavillon central..."

Château Montjouan : vue d'ensemble (1993)

Château Montjouan : façade nord (1993).

Château Montjouan : façade sud (1993).

Château Montjouan : façade ouest du logement de "l'homme d'affaires (1993)


Château Montjouan : façade nord (2009)


Début du XXème siècle


Quelques années plus tard

Château Montjoint (!!!) au début du XXème siècle.