Château Kermorvan


Vue aérienne du domaine Kermorvan (2006)



Repères historiques

"Au début du XVIIIème siècle, ce bourdieu s'appelait "à Missin" ; en 1715, le sieur Marchand et sa femme C. de Morin, veuve d'un conseiller à la Cour des aides, l'achètent.
Ils le renvendent à une date indéterminée à J. Rodarel, avocat au Parlement, qui le cède en 1723 au sieur A. Delord, bourgeois et maître en chirurgie à Bordeaux. Il consistait alors en "maison, c hay, vaisseaux vinaires et tous bâtiments en dépendant, vignes et autres possessions." Ce bourdieu resta dans la famille Delord jusqu'au 21 thermidor an X (30 juillet 1801). A ce moment, les héritiers Delord vendent ce bien de campagne à P. Lhaumet, boulanger à Bouliac.

Sur le plan cadastral de 1824, la maison est une longue batisse de cinquante mètres environ, formée d'u corps principal et d'une aile dans le prolongement, avec sa façade principale orientée au sud. Cette maison occupait à peu près la place des bâtiments agricoles actuels.

En 1852, P. Lhaumet la donne à sa fille, épouse de Jean Castaignet. Jean Castaignet était aussi boulanger ; entre 1852 et 1870 il constitue une importante propriété, et fait construire le château actuel entre 1870 et 1872, date à laquelle il devient imposable. Son fils vendra le château à J. Freydié, notaire, en 1895 ; la propriété passe ensuite aux époux Guérin qui font démolir les bâtiments de la parcelle A 41, et qui font bâtir à leur place, entre 1912 et 1914 : écurie, remise et buanderie, au nord du château et le long de la route...

Le parc est planté de chênes, tilleuls, marronniers, conifères et magnolias ; il a été inscrit à l'Inventaire des Sites, par arrêté du Ministère de l'Education Nationale - Secrétariat Général des Beaux-Arts - en date du 5 novembre 1943."

Complément : Un incendie ravagea Kermorvan en 1970 (?) . Le château reconstruit présente quelques différences avec l'original. Le lecteur peut percevoir certaines différences en comparant les deux photographies ci-dessous.

Façade est avant l'incendie (1970 ?). Collection du Muséee d'Aquitaine

Façade est après l'incendie (1993)

 Kermorvan : Angle sud-ouest (1993)

Kermorvan : Portail et façade est (2009)


Quand Kermorvan s'appelait Delord, dans les années 60.